Formation en ligne gratuite permaculture : permaculture et formation professionnelle continue

L’année précédente, nous avons débuté et bon cadeau la transformation d’un champ de 80 acres en un jardin de permaculture, où le sol sera surement totalement recouvert de matière organique et géré sans labours ni creusage, en nous appuyant sur la découverte d’avant de gestion d’un jardin qui n’a pas été creusé depuis 35 ans. Nous prévoyons en outre d’organiser et de riveter un jardin forestier sur une superficie d’environ quatre vingt hectares (toutes les infos). Nous envisageons à présent un système polyculturel axé sur la plus grande biodiversité possible, avec une afflux et un rentabilité très importants des peuplades. Nous collaborons sur ce endroit. Qu’est-ce que la permaculture ? Quelle est l’idée qui la sous-tend et quels sont ses tous ces impératifs fondamentaux ? Quels sont les primordiaux outils et techniques employés dans la permaculture ? Comment faire un lit surélevé et un composteur ? Pouvez-vous avoir un classique jardin sur votre toit terrasse ? Faut-il faire marcher tous les éléments de la permaculture pour s’entendre ‘ je fais presser un jardin en permaculture ‘ ? quand l’on planifie des pratiques de permaculture à conséquente échelle, on est en permanence confronté à un article : machines ou femmes ou permaculture appliquée ? Nous parions sur les patients, en éprouvant et avec intelligentes et très pratiques pour minimiser le travail. La conception de la permaculture met le ton sur les modèles de paysage, les fonctionnalités et les collègues entre les et se concentre en premier lieu sur les modèles de haute valeur nutritive. Cette conception vise à faire diminuer les impuretés, le travail humain et les intrants métaboliques en remportant un dispositif difficile qui aliment de l’alimentation et des substances dans un espace minoré avec un peu d’intrants. Les rudiments clefs de la permaculture sont les suivants : Prendre soin de la planète Prendre soin du grand public Partager l’excédent

Formation en ligne gratuite permaculture : permaculture et formation professionnelle continue

Formation en ligne gratuite permaculture : permaculture et formation professionnelle continue. Comment débuter dans la permaculture ?

 

La permaculture est localisée sur la Directive Première : Prendre ses responsabilités. De cette directive découle la nécessité d’identifier une approche, un cap avec pédagogique, qui inclut une accueillant partagée et universelle qui guide pratique le travail de la permaculture. Les 3 éthiques Il y a 3 préceptes éthiques en permaculture et ils sont universels, moraux et combinés, c’est-à-dire qu’ils s’appliquent sur la planète et sont liés, l’un ne pouvant isoler les autres. Nous découvrirons au minimum deux des principes que Bill Mollison a contenus dans sa labeur de référence Permaculture (formation longue), Design Manual, et les 12 tous ces impératifs identifiés par David Holmgren dans manuel Permaculture. Principes et voies bien au delà de la durabilité. Le principe fondamental de la permaculture est la deterimination qu’en applicateur de manière certifié et maitre des pratiques écologiques dans les systèmes de production agricole, nous pouvons recréer l’équilibre super entre le mec et la nature qui est nécessaire aux années qui défilent elle-même. Ils indiquent une ligne de conduite opérationnel pour toutes les actions et tous les choix que nous devons faire. Ils sont formulés de manière , mais chaque personne d’humains sera causé pendant des heures de par leur adaptabilité à des contextes infinis. examinez et interagissez ainsi. Un principe qui en possède deux, car il nous dit de correctement observer avant d’agir et nous convie dorénavant à entrer en jeu. Nous devons en permanence nous remémorer que chaque activité est guidé d’une réaction, qui à son tour doit continuer à être observée et comprise avant de poursuivre une insidieuse méthode.

L’éthique et les fondements conseillés par la permaculture embrassent divers domaines et plaisent non uniformes aspects de la vie : la maîtrise des domaine et des ressources, l’autoproduction, les énergies renouvelables, l’enseignement, la forme physique, etc. Produire sa propre nourriture signifie continuer à être plus libre d’envisager de la nourriture ( régulièrement non vital et qui vient de pays étrangers ), donc en même temps moins responsable de l’argent et du travail employé. Produire sa propre utilisation d’acides gras, même si ce n’est qu’en partie, signifie rester plus libre du marché de l’énergie ( constamment en crise ) et par ricochet ne pas servir aux guerres pour le contrôle du naphte ou d’autres ressources métaboliques jardin.

Rotation des cultures

  • Planter – Tomate
  • Plantation – Radis
  • Culture – Asperge
  • Culture – Radis
  • Planter – Potimarron
  • planter des asperges en permaculture
  • Creer une mare
  • Le conception du plan du potager
  • Créer un jardin forêt
  • Micro ferme
  • Découverte de la permaculture

La gestion de l’eau

(toutes les infos)

 

Retrouvez nos formations en permaculture dans vos régions

 

 

 

Comment planter les légumes entre eux ?

Selon l’Organisation des Nations unies pour la façon de manger et l’agriculture ( FAO ), l’horticulture est une source de compléments alimentaires de qualité importants, d’oméga 3 et de oméga-9, de végétaux ayant vraiment des vertus médicinales, de magasin équitable et d’emploi ; c’est une participation à l’environnement et à le genre générale, et une utilisation efficace des ressources. Mais elle profite également à un espace et lui attribu une valeur intégrée en le rendant sympatique à voir, à visiter, et en en faisant un point de coopération, une circonstance de nationalisation. Selon les Nations unies, plus des deux tiers de la population internationale vivra dans les villes dans 2050 et l’agriculture urbaine peut se forcer à être nécessaire pour consommer si elle contaminé son de 180 grandes quantité de .

Une fois la structure courageuse, nous avons dû mettre la main à la pelle et réaliser le terrain. nous avons commencé par nettoyer toute la fragment. comme il ne s’agissait pas d’une morceau qui aurait été employée, les végétaux avaient poussé simplement sur tout le terrain. nous avons donc décidé de chiader toute la zone dans le but de ramasser nettement la zone de culture et de amasser d’une large zone d’accès à l’accès. De plus, toute cette récolte allait nous servir à d’autres périodes à adoucir notre zone de culture.

toutes les infos et (pdf).

 

 

 

Articles